Annulation du voyage aux Pays-Bas

Ecrit par Webmaster le 11 octobre 2020. Publié dans Actualité de l'association, Actualité générale

Par mail en date du 30 septembre à 12 heures, l’agence de voyages Terre Entière nous informait de l’annulation du voyage aux Pays Bas qui était programmé du 1 er au 5 octobre et ce, en raison des mesures sanitaires les plus récentes prises par le Gouvernement néerlandais.

Le Bureau restreint de notre Association s’est réuni ce jour pour décider de la conduite à tenir suite à cette annulation.

Conformément à la proposition de l’agence, nous vous proposons de reporter purement et simplement ce voyage d’une année par sécurité.

Dans l’impossibilité de prévoir la situation sanitaire en Europe au cours du premier semestre, nous préférons en effet repousser ce voyage au-delà de la période estivale 2021.

Les dates ainsi proposées par l’agence et que nous agréons sont : du jeudi 30 septembre au lundi 4 octobre 2021.Nous vous demandons en conséquence de bien vouloir d’ores et déjà noter ces nouvelles dates.

Nous reviendrons vers vous, en temps opportun, pour vous indiquer le programme dont la structure est a priori identique.

Pour nos adhérents qui avaient annulé leur participation dans les semaines ou jours précédant le voyage comme pour celles et ceux qui devaient partir le 1 er octobre (et qui tous par définition avaient réglé la totalité du voyage), la règle est le remboursement de la totalité de la facture.

 

Néanmoins et par correction vis à vis de l’agence qui a géré tous ces contre temps avec beaucoup de professionnalisme, nous vous proposons le dispositif suivant, pour celles et ceux qui repartent avec nous :

  • l’agence conserve le premier acompte versé soit 420 € par personne, ce qui lui permet de procéder, d’ores et déjà, aux pré-réservations notamment des hôtels et bénéficier des mêmes tarifs que cette année;
  • l’agence vous rembourse le complément ou deuxième acompte par virement.

Vous voudrez bien faire connaître votre souhait auprès de l’agence et lui adresser, en tout état de cause, votre RIB.

S’agissant du voyage envisagé en Terre Sainte et qui devait avoir lieu en 2021, il est reporté a priori en 2022.

Notre voyage traditionnel à Rome en décembre 2021 est bien maintenu.

Enfin, nous vous informons que notre Assemblée générale statutaire pour l’année 2021 est fixée le samedi 29 mai. Elle aura lieu à Nancy. Nous espérons que les conditions sanitaires permettront une organisation normale de notre Assemblée.

Nous rappelons à celles et ceux qui n’auraient pas réglé leur cotisation pour l’année 2020 (15 € minimum par personne; 25 € minimum par couple) de le faire auprès de notre Trésorière, Madame Brigitte Schamber par virement ou par chèque adressé à l’adresse suivante :

Association des Amis de Saint Nicolas des Lorrains à Rome

A l’attention de Mme la Trésorière

Palais des ducs de Lorraine

64, Grande rue

54000 Nancy.

Nous vous remercions pour votre attention et pour votre compréhension et nous vous assurons de notre entier dévouement.

 

Pour le Bureau,

Le Président Gabriel Villeroy de Galhau

Le Chancelier, Denis Schaming.

 

Mise en ligne de notre rapport d’activités de l’année 2019

Ecrit par Webmaster le 26 septembre 2020. Publié dans Actualité de l'association, Actualité générale, Assemblées Générales

A circonstances exceptionnelles, formalisme d’exception. C’est avec grand regret que nous n’avons pu nous réunir cette année en Assemblée Générale comme nous l’avions prévu à Luxembourg à la rentrée. Ces occasions de nous retrouver, que ce soit à Rome, dans la région, ou lors de nos voyages, sont toujours des moments de convivialité forte que vous êtes nombreux à apprécier. Et c’est donc de façon virtuelle que nous tenons cette année notre Assemblée statutaire, comme nous y autorisent les textes mis en place en raison de la crise sanitaire.

Nous proposons à nos lecteurs de visualiser voire télécharger notre rapport d’activité en cliquant sur ce lien

Article – Rome et l’empire chrétien – L’ami hebdo

Ecrit par Webmaster le 5 février 2020. Publié dans Actualité générale, Articles de presse

Chers amis, à l’occasion du pélerinage romain des Amis de Saint-Nicolas-des-Lorrains à Rome, le 6 décembre 2019, SAIR Christian de Lorraine-Habsbourg fut invité à prononcer à l’Institut français de la ville éternelle une allocution sur les Habsbourg et Rome en présence du public lorrain.

Nous vous invitons à télécharger l’article parût dans “l’ami hebdo” le 2 février 2020.

Télécharger l’article au format .PDF

 

Homélie de son Éminence le Cardinal Paul Poupard

Ecrit par Webmaster le 17 décembre 2019. Publié dans Actualité de l'association, Actualité générale

Messe de la Solennité de Saint Nicolas
Église de Saint Nicolas des Lorrains à Rome ,le 6 décembre 2019.

“Chers Amis de Saint Nicolas des Lorrains,

Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,

Une fois encore, à la grâce de Dieu, saint Nicolas nous réunit, de la Lorraine à Rome, et de la terre au ciel. Je célèbre cette messe pour notre regretté Baron Guerrier de Dumast avec qui durant tant d’années nous avons prié en cette église qu’il n’a eu de cesse d’entretenir et d’embellir, dans une double et même fidélité à la Lorraine et à Rome, réunies dans le culte de saint Nicolas. Fidélité lorraine et romaine et Fidélité familiale.

Il m’en souvient — voici soixante déjà, c’était hier — après la messe célébrée en notre église, à laquelle il avait assisté, le père de notre ami défunt, Maxime de Dumast nous rejoignait pour partager le petit-déjeuner avec le Recteur, Mgr Achille Glorieux, qui était le correspondant du journal La Croix à Rome et secrétaire de la Commission préconciliaire pour l’apostolat des laïcs créée par le nouveau pape Jean XXIII, dont j’étais le jeune collaborateur à la Secrétairerie d’État.

Maxime de Dumast, au cours du petit déjeuner, me faisait don d’une plaquette illustrée reprenant une causerie qu’il avait donnée à l’Association des Lorrains de Paris, le 19 juin 1959. Je l’ai rouverte pour préparer cette homélie, et j’ai redécouvert que les Lorrains fidèles avaient fondé – je cite – « il y a cinq ans », donc en 1954, une Association des Amis de Saint-Nicolas-des-Lorrains dont le siège est à Nancy, au 35 cours Léopold. Il nous est bon de nous remémorer cette histoire de fidélité que je résume à grands traits.

À l’époque où la Lorraine était une Puissance indépendante, ses Ducs entretenaient les rapports les meilleurs avec le Saint-Siège. De nombreux Lorrains habitaient Rome. Nos Romains, qu’on appelait « curialistes », rédigeaient et expédiaient des Brefs et Bulles innombrables. Eux et leurs familles ont atteint à un certain moment, en 1627, le chiffre incroyable de 6000 personnes.

D’abord regroupés en 1473 dans une Confrérie de Laïcs appartenant à diverses Nations au-delà des Alpes : France, Bourgogne, Lorraine, Savoie, Allemagne, Flandres, ils obtinrent du pape Grégoire XV, le 5 octobre 1622, d’avoir une église à eux. « Les Lorrains – dit la Bulle pontificale – Fils du vieux Royaume d’Austrasie, se distinguent de temps immémorial dans la Curie Romaine, tant à l’honneur de celle-ci et du Siège apostolique, par leur parfaite intégrité et leur dévouement infatigable. Aussi le pape est-il disposé à écouter leurs instances, toutes inspirées de leur dévotion envers saint Nicolas, Protecteur et Patron des Duchés de Lorraine et de Bar, et à leur donner un lieu commode et connu à Rome pour leurs réunions et les pieux exercices de leur Confraternité, à l’instar des autres Nations qui ont leur regroupement dans la Ville ». Et le pape donnait à perpétuité aux Lorrains la propriété pleine et entière de l’église Saint-Nicolas-in-Agone et de l’immeuble attenant. Du latin agone qui par déformation est devenu navone, notre actuelle Place Navone, qui occupe l’emplacement du stade de Domitien.

La construction de notre église commença en 1636, avec une façade au fronton triangulaire portant une Croix de fer forgé ornée de Croix de Lorraine et de fleurs de Lys, avec cette simple et fière inscription : « Édifiée en l’honneur de saint Nicolas par la Nation des Lorrains ».

Notre talentueux conférencier décrit avec bonheur les fresques de la voûte et de la coupole de Corrado Giaquinto, la Vierge de Guido Reni, les bas-reliefs qui représentent des scènes de la vie de saint Nicolas, le tableau du peintre lorrain, Nicolas de Bar, dit Nicolet ou Nicoletto. Le saint tient un livre ouvert où l’on peut lire : « La paix soit avec vous, je suis Nicolas votre protecteur ».

Maxime de Dumast termine sa conférence en citant parmi les membres fondateurs de notre Association le cardinal Eugène Tisserant, le Président Robert Schuman, les évêques de Nancy, Metz, Saint-Dié et Verdun, ainsi que les maires de Nancy et de Metz. Et il conclut par une invitation à rendre visite à l’église Saint-Nicolas-des-Lorrains et à s’y recueillir, dans la pensée de la petite patrie comme de la grande, de la Lorraine comme de la France, ce que nous faisons ce matin.

Nous invoquons avec ferveur saint Nicolas, né au IVe siècle à Patare en Lycie, en Asie Mineure. D’abord moine, puis Abbé, il devient évêque de Myre en Asie Mineure. Avec une grande charité il soulage les détresses corporelles et spirituelles. Son culte se répand en Occident après la translation de son corps à Bari en 1087, et particulièrement en Lorraine, quand le Chevalier Aubert, originaire de Port, rapporte une de ses reliques dans son pays, qui va devenir Saint-Nicolas-de-Port. En 1477, le duc René II proclame Nicolas, Patron de la Lorraine. Mais déjà en Orient, sa popularité, de longue date, l’a fait invoquer comme patron de la Grèce et de la Russie. Constantinople – aujourd’hui Istanbul – eut jusqu’à vingt-cinq églises dédiées à saint Nicolas ; et en Grèce, sur 4637 églises, 359 l’ont comme patron. Après la Grèce, la Grande-Bretagne lui a voué un culte extraordinaire. Patron des écoliers dans le nord de la France, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suisse, il vient de nuit déposer jouets et friandises dans la cheminée.

Une luxuriante légende dorée lui fait jeter nuitamment par la fenêtre, trois bourses d’or pour doter les trois filles d’un de ses voisins désargenté qui les destinait à la prostitution. Et nous avons tous chanté avec élan dans notre jeunesse : « Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs ». Trois enfants, qu’un aubergiste avait assassinés et mis dans son saloir, trois petits enfants que le bon saint Nicolas vient ressusciter.

Ce sont pour nous autant d’incitations à la prière. Tant de petits enfants encore aujourd’hui – notre pape François nous le rappelle sans se lasser – sont affamés, violés, assassinés ; tant de jeunes femmes encore aujourd’hui vouées à la prostitution, tant de chrétiens encore aujourd’hui, persécutés en Asie Mineure et sur le pourtour du bassin méditerranéen.

Et nous prions avec ferveur pour la Lorraine et tout particulièrement pour notre regretté ami, le Baron Guerrier de Dumast. Que le Seigneur qu’il a si généreusement servi sur la terre, de la Lorraine à Rome, et singulièrement en notre église Saint-Nicolas-des-Lorrains, l’accueille en son paradis, qu’il repose dans la paix, la joie et la lumière.

Amen”

Avis de décès – Bernard Guerrier de Dumast

Ecrit par Webmaster le 18 novembre 2019. Publié dans Actualité de l'association, Actualité générale

Présentation d’un nouveau livre sur « La Villa Bonaparte »

Ecrit par Webmaster le 12 avril 2019. Publié dans Actualité générale

Le 2 avril a eu lieu la présentation d’un nouveau livre sur la Villa Bonaparte, siège de l’Ambassade de France près le Saint-Siège. Cet ouvrage analyse le pari architectural, le projet conceptuel de cette Villa et illustre les résultats et dévoile les techniques des récentes restaurations des façades de ce bâtiment de la deuxième moitié du XVIIIème siècle. Dans ses mots d’introduction le Chargé d’affaires de France a.i près le Saint-Siège, M. Yves Teyssier d’Orfeuil, a rappelé les grandes figures qui ont vécu ont sont passées à la Villa. La présentation a été confiée à Mme Susanna Pasquali, spécialiste de l’histoire de l’architecture romaine du XVIIIème siècle, qui est revenue sur la naissance du projet architectural voulu par le cardinal Valenti Gonzaga. M. Sebastiano Roberto a expliqué l’architecture du bâtiment en comparaison avec d’autres modèles architecturaux de la même période. et M. Didier Repellin a illustré le déroulement du chantier de restauration des quatre façades et du toit qui a eu lieu en 2017. Parmi la centaine de personnes qui ont assisté à cet évènement, on peut citer la Princesse Maria Pia Ruspoli, dont la famille est liée aux Bonaparte et à l’histoire de la Villa, S.E.R Mgr François Bacquet, ancien nonce apostolique, S.E.M. Dominique de La Rochefoucauld-Montbel, Grand hospitalier de l’Ordre souverain de Malte, Mgr Patrick Valdrini, ancien Pro-recteur de l’Université pontificale du Latran. Le Trio pour piano et cordes no 2 de Schubert a été joué à la fin de la présentation par Alberto Mina (violon), Carlo Onori (violoncelle), Michele d’Ambrosio (piano).

Découvrez les photos de cette événement sur le site de l’Ambassade de France près le Saint-Siège.

 

Le pélerinage dans les Pouilles

Ecrit par Webmaster le 24 mars 2019. Publié dans Actualité générale

“Sur les pas de Saint-Nicolas et du Padre Pio”, sous la conduite spirituelle de Monsieur le Chanoine André Dukiel.

Télécharger le programme.

Le camée de Nancy, de Néron à saint Nicolas

Ecrit par Webmaster le 14 janvier 2019. Publié dans Actualité générale

L’ouvrage est d’ores-et-déjà disponible dans les Bibliothèques de Nancy ou par correspondance : adressez votre chèque d’un montant de 15 € à l’ordre de Régie de recettes de la Bibliothèque municipale, avec vos coordonnées postales, à Bibliothèques de Nancy – 43 rue Stanislas – 54000 Nancy. 

Pour tout renseignement : 03 83 37 38 83 – bibliothèque@nancy.fr

Allocution lors du dévoilement de la plaque à la mémoire du Recteur JACQUOT

Ecrit par Webmaster le 14 décembre 2018. Publié dans Actualité générale

Texte de l’allocution prononcée par Gabriel Villeroy de Galhau à l’occasion du dévoilement de la plaque à la mémoire du Recteur JACQUOT le 6 décembre 2018

L’Académie de Saint Nicolas dont le nom apparaît sur cette plaque réunit trois associations lorraines liées au culte de Saint Nicolas, àsavoir l’Association Connaissance et Renaissance de la basilique de SaintNicolas de Port, la très ancienne Confrérie de Saint Nicolas de Yutz etl’Association des Amis de Saint Nicolas des Lorrains à Rome.

Les responsables de ces trois associations se retrouvent une fois l’an dans le but de décerner un prix de Saint Nicolas à une personne ayant particulièrement contribué à faire rayonner le culte du saint patron de la Lorraine. C’est ainsi que ce prix a été attribué dans la passé aussi bien à des universitaires, des religieux ou même il y a deux ans à un dessinateur d’images d’Epinal.

Mais il était évident pour tous que le Père Jean-Louis Jacquot devait trouver sa place dans cette liste. Je n’évoquerai pas son parcours de prêtre dans diverses paroisses et fonctions de notre diocèse. D’autres l’ont fait (ou vont le faire). Je rappellerai simplement qu’il avait été très sensible au fait d’avoir été désigné l’an dernier comme lauréat de ce prix. Il y voyait, à juste titre, la récompense de ses actions en faveur du développement du culte de l’évêque de Myre dans notre région.

Il avait trouvé dans sa nomination à Saint-Nicolas-de-Port en 1998 par Monseigneur Jaeger le champ d’action idéal pour mettre en application son attirance à la fois pour les belles cérémonies et pour la liturgie orientale, Saint Nicolas étant, comme on le sait, probablement le saint le plus universellement révéré tant en Orient que chez nous. Il pouvait ainsi légitimement introduire dans ses célébrations un faste cher à nos frères orthodoxes, quitte parfois à déconcerter certains de ses paroissiens. Il y ajoutait une touche personnelle grâce aux ornements magnifiques qu’il confectionnait de ses mains.

Et bien sûr, ses actions trouvaient leur aboutissement en particulier dans la remise à l’honneur de la procession ancestrale dans la basilique autour du 6 décembre où il avait réussi à attirer au fil des années de plus en plus de pèlerins venus parfois de très loin. Je pense que la plupart d’entre nous ici ont eu l’occasion de participer à cette manifestation dans la basilique bondée pour la circonstance. Quelle ferveur et quelle foi émanait alors de ces milliers de fidèles chantant à pleins poumons l’hymne de Saint Nicolas en cheminant comme ils le pouvaient au milieu de cette foule !

Et impressionnante était aussi cette foule qui s’était retrouvée pour votre messe d’À Dieu, cher Jean-Louis, remplissant, une dernière fois autour de vous, jusqu’à la dernière chaise de cette si belle basilique à laquelle vous étiez si attaché.

Oui, Jean-Louis, vous avez bien mérité cette distinction. Vous êtes hélas parti trop tôt pour pouvoir la recevoir en mains propres comme nous l’aurions souhaité mais, de là où vous êtes, je suis bien persuadé que vous vous en réjouissez avec nous.

Programme des Fêtes de la Saint Nicolas des enfants à Rome 

Ecrit par Webmaster le 11 décembre 2018. Publié dans Activité de l'église à Rome, Actualité de l'association, Actualité générale, Evénements

L’association des amis de Saint-Nicolas-des-Lorrains à Rome vous propose de télécharger le Programme des Fêtes de la Saint-Nicolas des enfants à Rome.
Ces festivités sont organisées par la Congrégation des Frères de Saint-Jean qui anime notre église lorraine à Rome le 15 décembre 2018.